3 aides pour financer des formations

Comment financer vos formations ?

Il existe de nombreuses aides au financement des formations pour les salariés.Le développement des compétences est devenu primordial dans un monde pour le maintien de l’emploi, mais surtout pour son évolution professionnelle.

Le plan de développement des compétences

Cette aide au financement dépend de l’employeur et présente plusieurs objectifs : maintien de l’emploi du salarié, acquisition de nouvelles compétences et évolution professionnelle. L’élaboration d’un plan de développement des compétences (PDC) concerne toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. C’est à l’employeur de prendre la décision de le mettre en œuvre ou non.

Tous les salariés d’une entreprise sont éligibles pour suivre une action de formation prévue dans le PDC et ils ne peuvent pas s’y opposer (sauf situations particulières). En cas de refus, le salarié peut s’exposer à un licenciement. À l’inverse, un salarié peut demander à suivre une formation prévue dans le PDC. Dans ce cas, l’employeur est libre d’accepter ou non. pendant une période de chômage. Pour une formation sur les heures de travail, l’accord du chef d’entreprise doit d’abord être obtenu, en effectuant la demande plusieurs mois avant le début de la formation. Si c’est accepté, le salarié sera rémunéré durant la formation.

Pour connaitre ses droits en cours, le salarié doit se rendre sur le site Mon Compte Formation ou sur l’application CPF. Lors de sa première connexion, il devra créer un espace personnalisé et aura ensuite accès à toutes les formations disponibles. Sur le site du CPF, un conseiller en évolution professionnelle pourra aider et accompagner gratuitement le salarié dans sa recherche.

Le dispositif pro-A

Ce dispositif permet aux salariés peu ou non qualifiés de bénéficier de formations qualifiantes. Grâce à l’alternance, le salarié acquiert de nouvelles compétences et peut évoluer au sein de son entreprise ou changer de métier. Le dispositif pro-A se partage entre des périodes de travail dans l’entreprise du salarié et des périodes de formations générales, professionnelles et techniques.
La période de formation est validée par un dossier professionnel pour l’obtention du diplôme ou de la certification professionnelle. Il peut être mis en place à l’initiative de l’employeur ou du salarié, et il est destiné aux salariés en CDI, CUI ou à temps partiel.